Matilde Legault

Matilde Legault

Matilde Legault Matilde Legault a complété une maîtrise en musicologie au printemps 2020 à l’Université de Montréal sous la direction de Marie-Hélène Benoit-Otis. Ses intérêts de recherche portent sur la réappropriation de la musique en contexte de propagande. Son mémoire, L’instrumentalisation des opéras de Giacomo Puccini par le régime fasciste italien (1922-1943) : Le cas de Turandot, traite de la manipulation de la figure de Puccini et de l'instrumentalisation de ses opéras, plus particulièrement Turandot, dans la propagande fasciste de Mussolini. Pour ce projet, elle a bénéficié des financements du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH) et de l’Observatoire interdisciplinaire de création et de recherche en musique (OICRM). Elle entame dès septembre 2020 un doctorat en musicologie qui traite de la réappropriation de la musique sous l’Estado Novo d’António de Oliveira Salazar au Portugal. Elle est également responsable des réseaux sociaux pour la Chaire de recherche du Canada en musique et politique.